Mémoires des crises 2.0 : 2015 (Mars)

Print Friendly, PDF & Email

C’est avec un retard conséquent que je reprends le fil des mémoires des crises 2.0 avec le mois de mars 2015. Un mois avec beaucoup de crisounettes, mais uniquement 7 crises !

21. Cera Interactive

logo-cera-web-full-reflet

Lieu d’où survient la crise : Twitter
Lieu de mécontentement : Twitter/Blog/Facebook
Niveau de crise : 1

 

Une agence de communication alsacienne suscite la polémique suite à des commentaires tout à fait sexistes. À l’origine de cela, un article de l’agence de communication qui attaque vigoureusement les services « CMS » comme WordPress, Joomla et autres en raison de leurs failles de sécurité. L’agence se fait critique pour cet article, mais répond à une des assaillantes avec un sexisme incroyable :

cara-interactive-badbuzz

L’agence va alors troller tout le monde dans des échanges surréalistes, et ce pour générer du trafic :

Enfin, elle montera un dossier pour expliquer que tout cela n’était qu’une opération de communication dans le but de booster son SEO.

Enseignements :

  • Des acteurs tout à fait inconnus, voire secondaires, peuvent subir une visibilité conséquente suite à un cas de sexisme.

22. Demotivateur

Demotivateur

Lieu d’où survient la crise : Blog
Lieu de mécontentement : Twitter/Blog
Niveau de crise : 1

Dans un article de blog, Twog démontre que le  Démotivateur est souvent mis en position de plagiat éhonté. L’article reprend ainsi quelques exemples comme :

L’article mènera à la création d’un hashtag :  qui rassemblerait un nombre assez faible, mais conséquent de tweets :

Demotivateur

Enseignements :

  • Tout se sait un jour ou l’autre sur les réseaux sociaux.

23. Coca cola

FantaLogo

Lieu d’où survient la crise : YouTube
Lieu de mécontentement : Twitter/ Blog/ Facebook/ YouTube
Niveau de crise : 2

Une phrase présente dans une publicité pour Fanta a vivement fait réagir le public. Dans celle-ci, Coca Cola et Fanta disaient : « pour célébrer [les 75 ans], nous faisons revenir le bon vieux temps avec le Fanta Classic. » Or le bon vieux temps est exactement dans les années 1940 en Allemagne. Pas tout à fait « un bon vieux temps ».

Enseignements :

  • Toujours imaginer toutes les interprétations de ce qui est dit. Particulièrement quand on pense que l’on est seul au monde.

24.TF1

tf1-logo_0906CE028201568232

Lieu d’où survient la crise : Offline (TV)
Lieu de mécontentement : Twitter/Facebook
Niveau de crise : 1

En marge de la crise de Dropped, où deux hélicoptères d’une de ses boîtes de production, ALP, se sont écrasés et avec eux, des têtes bien connues et aimées du public français, TF1 va subir les foudres des réseaux sociaux pour avoir organisé un duplex en face de la carcasse de l’appareil où sont morts les candidats de la télé-réalité.

Plus d’informations ici

Enseignements :

  • Manque total d’empathie de la part de TF1 qui a négligé la part émotionnelle des gens et le fait qu’en période de crise, tout détail est scruté.

25. Bart Smit

Bart Smit logo

Lieu d’où survient la crise : Offline
Lieu de mécontentement : Twitter/Facebook
Niveau de crise : 1

Le magasin de jouet Bart Smit n’a rien trouvé de mieux que de proposer un jouet pour que l’on voit sur les jupes des filles.

Bart Smit

L’initiative a été reportée par un tweet qui a rapidement pris de l’ampleur et a alerté de nombreux médias.

Enseignements :

  • Il était évident que la promotion de ce genre de mauvais comportement est préjudiciable pour un magasin de jouet.

26. Rue Traversette

Rue+Traversette-2013-7

Lieu d’où survient la crise : Site Web
Lieu de mécontentement : Twitter/Blog/Facebook
Niveau de crise : 1

A l’origine, un article de blog appelant au « tartine-gâte » attaque vigoureusement la marque de bien alimentaire Rue Traversette, car elle propose sur son site internet un marketing genré : un pot pour les femmes et un pour les hommes

tartineGate Rue Traversette TartineGate

Le sujet du marketing genre étant un tabou dans certaines communautés, la marque a été attaquée de toute part sur tous les réseaux de la marque.

Enseignements :

  • Toute campagne de marketing genré est vouée à connaître de vives critiques.

27. Starbucks 

Starbucks_logo_2011

Lieu d’où survient la crise : Site Web
Lieu de mécontentement : Twitter/Blog/Facebook
Niveau de crise : 2

L’enseigne Starbucks a lancé une campagne nommée « #RaceTogether » qui encourage à réduire les tensions raciales aux États-Unis. Seulement, la campagne s’est tout à fait retourné contre l’enseigne puisque l’on a retourné tous les paradoxes de faire ce genre de campagne, comme les employés à des postes-clefs :

Starbucks Leader

Ou encore les mains qui tiennent le gobelet Race Together :

Capture d’ecran 2015-08-19 à 15.39.20

 

Finalement, Starbucks annulera la campagne après une longue réponse.

Enseignements :

  • Tous ces sujets sensibles ne devraient pas être trop abordés par des marques trop commerciales. Elles n’ont pas la légitimité pour cela.