Microsoft

Les internautes saoudiens ont découvert que le traducteur de Microsoft, Bing, traduisait Daesh et Isis en Arabie Saoudite.

https://twitter.com/hemo53578/status/768738110956007424

Certains Saoudiens appelant au boycott, Microsoft a rapidement répondu que cela n’était pas de sa faute, mais qu’il s’agissait d’un problème issu du système de crowdsourcing du programme. Il suffirait en effet de rassembler un petit millier de personnes pour influencer ce genre de chose sur la plateforme de traduction.

Enseignement :

Le Google Bombing n’est pas mort !

Caractéristique de la crise 2.0

Marque Microsoft
Origine Service marketing
Secteur d'activité Internet
Lieu de mécontentement Twitter
Lieu d'où survient la crise Site Web
Date août-16
Niveau de la crise 1
Typologie Fonctionnelle
Valeurs Critiques