Greenpeace

Qualifiée d’attentat par le ministre de la Culture du Pérou, la campagne de promotion de Greenpeace est une énorme erreur de communication : l’ONG a décidé de pénétrer sur le site archéologique de Nazca, protégé de toute intrusion car inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité. Ils ont ainsi altéré ce site sacré en ne respectant aucune règle de précaution.

Attaquée autant par ses militants que par le grand public, l’association se retrouve désormais dans la tourmente, car son geste est difficilement compréhensible : comment justifier, alors que l’on milite pour le patrimoine environnemental de la Terre le fait de détruire le patrimoine de l’Humanité ? Cette question risque de rester au cœur du débat pendant encore de nombreuses semaines. Heureusement pour l’ONG, la nouvelle n’a pas fait les gros titres de la presse. Ce qui est d’ailleurs étonnant tant le flop est incroyable.

Enseignements :

  • Il faudrait également des RSE pour les ONG, car ce type de comportement peut porter grandement préjudice à l’organisation.

Caractéristiques

Marque Greenpeace
Origine Service communication
Secteur d'activité Association
Print Friendly, PDF & Email