Galerie Lafayette de Toulouse

Les galeries Lafayette de Toulouse ont créé la polémique via un de ses employés. Celui-ci a refusé l’accès à une personne qui portait un couvre-chef alors que celle-ci est une femme atteinte d’un cancer. Dans un post sur Facebook, sa fille s’est exprimée pour dénoncer la chose. Après la réponse de Lafayette, elle a mis à jour le post pour remercier tout le monde pour la mobilisation. En effet, plus de 26 000 réactions et 21 000 partages avaient eu lieu sur Facebook.

 

Très rapidement, les Galeries répondront sur Twitter :  « C’est très choquant et ne représente en rien nos valeurs Notre directeur est en contact avec la cliente,tte la lumière sera faite » avant de préciser dans la presse :

Le directeur et l’ensemble des collaborateurs condamnent ce comportement d’une personne isolée qui ne reflète pas l’éthique du magasin. L’ensemble du personnel est sous le choc. Au terme des investigations, les mesures nécessaires seront prises afin que cela ne se reproduise plus.

Enseignement

Lorsqu’il s’agit d’un cas isolé, il est facile de faire un mea culpa.

Caractéristique de la crise 2.0

Marque Galerie Lafayette
Origine Ancien employé / Employé
Secteur d'activité Retail
Lieu de mécontentement Facebook/ Twitter
Lieu d'où survient la crise Facebook
Date févr-17
Niveau de la crise 1
Typologie Fonctionelle
Valeurs Egalité