British Airways

 Un client mécontent sponsorise ses tweets contre British Airways.
Mémoire des crises 2.0 : 2013 (Août / Septembre)

Les sites d’information en ligne ont bien entendu repris l’information et beaucoup ont de nouveau affirmé que les consom’acteurs avaient pris le pouvoir. Pourtant, grâce à ses statistiques, on peut remarquer que les retombées auraient été très minimes si tout le monde n’avait pas fait autant de bruit autour de celui-ci:

Mémoire des crises 2.0 : 2013 (Août / Septembre)

Enseignements:

  • Il faut relativiser l’impact de ses tweets, apparemment destructeurs, mais très peu impactant. Un tweet négatif n’est pas un problème, c’est une viralisation des commentaires qui peut être un problème.

Caractéristiques

Marque British Airways
Origine Service client
Secteur d'activité Transport
Print Friendly, PDF & Email