Boulanger

La CNIL française a trouvé dans la base de données client de Boulanger de nombreuses remarques au nombre de 5828 tout à fait désobligeantes. On trouve par exemple : « N’a pas de cerveau », « client alcoolique », « de confession juive » ou « la cliente est une grosse conasse ». À la sortie de l’information, la marque Boulanger va subir les foudres de quelques clients sur Facebook et Twitter. La marque va clairement s’excuser.

https://twitter.com/OurMohamed/status/624624192797966336

Étienne Hurez, directeur général de Boulanger se dira :  « choqué et surpris des informations communiquées par la CNIL » et a statué que « les faits sont rares, mais vrais. Nous ne devons pas nous défausser de ce manquement grave« .

Enseignements :

  • Exactement la même crise que celle vécue par Acadomia

Caractéristiques

Marque Boulanger
Origine Pouvoirs publics
Secteur d'activité Retail
Print Friendly, PDF & Email