Mémoire des crises 2.0 : 2017 (Mars)

Print Friendly, PDF & Email

C’est parti pour le 3 ème mois de cette reprise des crises de l’année 2017. Un mois marqué par énormément de crises sexistes.

15. Zara

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 1

Zara sera accusé de se moquer du mode avec une campagne promotionnelle engageant les gens à « aimer leurs courbes ». Ce n’est pas tant pour son message que Zara fut attaqué, mais par les modèles servant à la campagne. En effet, celles-ci n’ont pas la moindre courbe.

Enseignement

Que dire ?

16. Yves Saint-Laurent

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 1

Une publicité montrant les femmes dans des positions plus que suggestives fera le scandale. En point d’orgue, on reproche à la marque d’être sexiste et rétrograde.

Un hashtag #YSLRetireTaPubDegradante a émergé et capitalisé beaucoup de retweets. Le silence d’YSL fut total.

Enseignement :

L’exemple type de la publicité qui ne passe plus auprès de l’opinion publique et surtout des communautés féministes.

17. Mc Donald’s

 

Lieu d’où survient la crise : Twitter

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 1

Mc Donald’s a déclaré avoir été hacké après avoir tweeté à Donald Trump : « Vous n’êtes qu’un pastiche de président et nous aimerions tant le retour de Barack Obama. Et en plus, vous avez de minuscules mains ». L’enseigne tweetera rapidement : « Twitter nous a indiqué que notre compte a été piraté. Nous avons supprimé le tweet, sécurisé notre compte et nous enquêtons désormais ».

Enseignement :

Une petite crise technique. Même si on peut en douter.

18. United Airlines

 

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 2

United Airlines a refusé l’embarquement à deux jeunes filles parce qu’elles portaient un legging. La compagnie s’est enlisée dans des explications douteuses et Shannon Watts, une influenceuse américaine, a tweeté sur le sujet ce qui a contribué à faire grossir l’affaire.

Enseignement :

Le ridicule de la chose est un facteur aggravant en termes de tweets. Au total plus de 80 000 messages ont été partagés.

19. Festival de Cannes

 

 

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 2

Le festival de Cannes connaîtra un épisode médiatique en dehors de sa période habituelle puisque l’affiche de Canne va être critiquée. En raison, la photographie de Claudia Cardinale a été retouchée pour l’amincir.

Le montage sera alors dénoncé pour atteindre une polémique culminant à plus de 10 000 tweets.

Enseignement :

Les problématiques de montages graphiques des récurrences dans les crises 2.0

20. SNCF

 

 

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Twitter/Facebook
Niveau de crise : 2

Suite à la fin du service IDTGV, La SNCF va vivre un épisode de crise longue avec ses maxtrotteurs. Cependant, si le volume observé est grand (110 000 tweets), celui-ci provient de moins de 1000 personnes déçues de la fin du service.

Enseignement :

Des groupes d’ultra actifs peuvent surgir pour tenir le coup numériquement.

21. Cracker Barrel Old Country

Lieu d’où survient la crise : Facebook

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 1

Sur Facebook, un individu nommé Bradlé interpelle la marque Cracker Barrel Old Country, pour lui demander pourquoi l’enseigne a licencié sa femme. Alors que ce message a été posté sur Facebook, c’est en réalité sur le réseau de l’oiseau bleu que la chose se viralise avec le hashtag : et plus de 18 000 tweets.

Enseignement :

Le cas typique de David Contre Goliath qui termine en memification.

22. Lidl

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Twitter/Facebook
Niveau de crise : 1

Campagne plus que sexiste pour LIDL qui a lancé une campagne radio qui passe mal. La raison ? Des slogans tels que « ça coûte cher les femmes délicieuses, elles veulent de belles sacoches, aller au restaurant (…), partir en week-end (…) ». Pris à parti, Lidl s’est d’abord justifié sur Twitter : « Nos excuses, C’était de l’humour et ce n’est certainement pas notre intention de choquer nos clients. Bonne journée » avant de s’excuser sur Facebook :

« Ce n’était évidemment pas notre intention de transmettre un message sexiste. Nous ne voulions certainement pas dégrader l’image de la femme. C’est la raison pour laquelle nous avions choisi d’utiliser à travers cette campagne des personnages particuliers (têtes élargies) et diffuser un spot caricaturant également les hommes

Enseignement :
 Sexisme et humour font rarement bon ménage.

23. Bayern Munich

Lieu d’où survient la crise : Twitter

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 1

Sur les réseaux sociaux, le Bayern de Munich lance une publicité particulièrement polémique. Le club tente un jeu de mots hasardeux avec « Cups » (mélange de coupe et de seins) sur un visuel sur Twitter. La tentative d’humour est un échec cuisant et les réactions indignées affluent.
Enseignement :
– Sexisme total

24. Capital

Lieu d’où survient la crise : Site Web

Lieu de mécontentement : Twitter
Niveau de crise : 1

Le magazine Capital a fait un papier nommé « Halte à la parité homme-femme »  déclenchant de nombreuses réactions. « C’est un papier d’humour, du coup comme les fous du roi on se permet plein de choses, je mets en boîte tout le monde : les fonctionnaires, les journalistes, etc. Ma DRH et ma supérieure sont des femmes ! C’est pour dénoncer l’absurdité de l’exclusion des femmes que j’ai pris un truc un peu grotesque. Comment peut-on penser qu’un type normalement constitué pourrait penser que les filles ne savent pas compter ? Si ça avait été du premier degré, j’aurais été foutu dehors par mes patronnes, c’était inenvisageable. C’est évidemment décalé. »
Enseignements :
Même que pour la précédente !

25. Walibi

Lieu d’où survient la crise : Offline

Lieu de mécontentement : Facebook
Niveau de crise : 1

Le parc d’attractions Walibi va créer une polémique en raison de castors qui gênent une de leur attraction. Ceux-ci sont menacés de captures ou d’éliminations ce qui va alerter beaucoup de gens sur les réseaux sociaux :
Pairi Daiza se présentait comme accueil potentiel, mais il n’en est finalement rien puisque Walibi et Natagora, une association de protection des animaux ont collaboré afin que les castors restent sur place.
Enseignement :
La problématique des animaux est toujours une chose émotionnelle