Mémoire des crises 2.0 : 2017 (Juillet)

Print Friendly, PDF & Email

Nous avons pour un mois de plus en débutant l’été avec le mois de juillet. Un mois avec très peu de crises et surtout des cas assez classiques !

54. Audit

Lieu d’où survient la crise : Twitter

Lieu de mécontentement : Twitter

Niveau de crise : 1

Dans une publicité diffusée en Chine, Audi va comparer une voiture usée à une femme. La publicité fera réagir sur Weibo et sur Twitter.
Enseignement:
On observe une mondialisation des bad buzz

55. Ministère de la Culture en France

Lieu d’où survient la crise : Twitter

Lieu de mécontentement : Twitter

Niveau de crise : 1

Durant la uit du 18 juillet, le compte du ministère de la Culture a été pris par un jeune se réclamant fils de la community manager.
https://twitter.com/thomas_jarrion/status/887110474713772032/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.phonandroid.com%2Fcompte-twitter-ministere-de-culture-a-ete-detourne.html
Le volume déployé notamment grâce aux communautés jeunes est extrêmement important puisqu’on dépasse les 100 000 tweets.
Le ministère publiera le lendemain une réponse :
Le compte @MinistereCC a été usurpé entre 1h et 5h. Toutes nos excuses pour ces tweets indésirables. Nous essayons de régler le problème.
Enseignement :
Quand cela touche les communautés les plus jeunes, le volume déployé est très conséquent.

56. United Airlines

Lieu d’où survient la crise : Twitter

Lieu de mécontentement : Twitter

Niveau de crise : 1

La compagnie américaine a commencé son année de badbuzz en détruisant le fauteuil roulant d’un touriste français. Pendant un vol Paris – New York, le fauteuil roulant d’une valeur estimée à 37 000 euros par la sœur de la victime a été endommagé et était inutilisable. Comme solution, la compagnie aurait fait pression sur les voyageurs afin qu’ils acceptent un autre fauteuil. Mais ce dernier n’était pas du tout adapté au handicap de la victime.

 https://twitter.com/LucieDuthion/status/882088962042605572
Enseignement :
L’handicap est toujours un moteur de ralliement.

57. La Poste

Lieu d’où survient la crise : Facebook

Lieu de mécontentement : Twitter / Facebook

Niveau de crise : 1

Une vidéo montrant des employés de la Poste jeter des colis est publiée par un internaute avec la mention «J’espère qu’aucun d’entre vous n’attend de la vaisselle, une tablette ou quelque chose de fragile…»

Suite aux nombreux commentaires, La Poste a réagi :

«En aucun cas, ces gestes ne correspondent aux pratiques et au process de l’entreprise en matière de collecte des colis confiés par ses clients. Le jour où les images ont été prises, sur ce lieu de collecte des paquets d’un magasin, un particulier avait garé son deux-roues sur la zone de chargement et empêchait le véhicule postal de s’approcher du quai.»

Enseignement :

Le cas typique : tout peut être filmé.

58. Les scouts de Belgique

 

Lieu d’où survient la crise : Facebook

Lieu de mécontentement : Twitter / Facebook

Niveau de crise : 1

Une internaute a posté un camp Scout avec de nombreux déchets de bières.

La polémique a grandi alors que finalement il n’y avait rien de mal. Selon les scouts :

«  D’après le code qualité de l’animation, les chefs scouts ont droit à deux bières par personne. Ils étaient 8 adultes sur le camp donc si vous regardez bien la photo, ici, il n’y a aucun défaut d’animation à rapporterPendant le week-end de patrouille, il n’y a pas de ravitaillement prévu. Les adolescents ont dit cela à la dame pour ne pas avoir à manger ce qu’ils avaient avec eux. Le week-end de patrouille est aussi une occasion pour les chefs de faire la grasse matinée, c’est pour cela qu’ils dormaient toujours quand la riveraine a ramené les patrouilleurs au camp. La fédération des scouts déplore l’intrusion sur un camp (donc sur une propriété privée) d’une personne non autorisée, ainsi que la prise de photographies partiales et orientées. Après vérification, 17 bières ont été consommées sur une soirée par une dizaine d’adultes en tout (animateurs et intendants), soit une consommation responsable et qui ne justifie en rien les nombreuses attaques reçues par les animateurs sur les réseaux sociaux »

Enseignement :

Ce qu’on voit sur les réseaux sociaux n’est pas forcément toujours la réalité.