Le baromètre des politiques belges sur Twitter (Novembre – Février)

Print Friendly, PDF & Email

A la suite de ma grande étude sur les hommes politiques belges sur Twitter, je vous avais laissé sur le bilan du 11 novembre. Il était donc plus que temps de réaliser un nouveau bilan des traces numériques des différents partis. Pour ce faire, j’utilise une nouvelle fois les différents panels politiques et médias belges francophones que j’ai rassemblés sur  Visibrain Focus TM , une solution de monitoring pour Twitter.

I. Le résumé

  1. Parlons statistique.

Dans l’ensemble, nous observons un relatif statu quo dans la stratégie des différents partis sur Twitter. Le PS est toujours le plus actif fort de ses nombreux hommes politiques présents sur la plateforme. Le CDH prend la même position ou presque que dans les sondages alors que la situation aurait pu être pire sans l’intervention d’un de ses conseillers communaux de Molenbeek. (1800 tweets à lui tout seul)

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.48.39

Si le PS est largement devant en termes de volume de tweets, le ratio tweets/nombre d’homme politique est moins en sa faveur :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.49.09

De même pour le PTB et Ecolo, particulièrement actif, mais qui ne parvient pas à toucher les gens en dehors de sa communauté :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.48.47

Très peu de liens sont partagés par le FDF et dans la majorité, on n’a toujours pas développé de stratégie de newsjacking, soit l’art de se servir de l’actualité pour assurer sa promotion.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.49.202. Dans l’ensemble

Les attentats de Paris, Molenbeek, la Cop 21 et le climat sécuritaire ont rythmé les actualités de tous les partis et des médias francophones. De manière générale, on ne profite toujours pas assez de l’actualité, privilégiant les sites officiels pour le PS, le CDH. Seuls Ecolo, le PTB et le MR s’en sortent pas mal dans cet exercice, même si c’est essentiellement de l’autopromotion et pas de la récupération d’actualité pour ce dernier.

Le PS et le CDH ne réalisent pas du tout la promotion de ses actions, préférant alpaguer le gouvernement sur Twitter. Il en est de même pour le FDF qui ne semble n’avoir que Charles Michel et la NVA comme sujet de discussion. Dommage quand on a un nouveau nom à faire connaître à l’opinion publique. Pendant ce temps, le MR se contente de faire la promotion de ses actions grâce au compte de Charles Michel. C’est le seul parti dont l’événément inaugural de rentrée est présent dans le top hashtag.

Si le PTB et Ecolo sont particulièrement actifs et ont une utilisation intelligente de Twitter, leurs messages ne sont repris que par un faible nombre de personnes. (Ce n’est pas pour cela qu’ils ne sont pas vus)

Pour le reste, je vous laisse consulter les différents détails !

II. Les détails

Les journalistes

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.10.04

Les grands moments de la période ont été les attentats de Paris, le Brussel Lock Down et les régionales françaises. Normal que cela se trouve donc dans les top hashtags aux côtés de la Cop21 et de David Bowie.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.09.30

Dans les top expressions, on retrouve la menace terroriste, les attentats de Paris et Molenbeek.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.09.24

Le domaine le plus partagé reste celui de la RTBF et devant Le Soir même si en réalité, si l’on compte le dispositif Live du soir des régionales, Le Soir est bel et bien devant :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.09.42

En termes de mentions, c’est d’ailleurs le quotidien qui l’emporte, notamment grâce à ses « chats » durant le BrusselsLockDown.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.09.13

Au niveau du top tweet, c’est le fameux avocat qui explique que son client « fait des brocantes » qui tient la tête. Suivent ensuite divers articles autour des attentats, dont les fameux chats du Soir. Ce dernier est d’ailleurs très présent dans ce top.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.10.22

Au niveau des liens, on remarque que Le Soir profite du public français venant suivre « Radio Londres » :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.08.50

L’ensemble donne le graphique suivant :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 11.31.21

Le PS

Capture d’ecran 2016-01-26 à 14.07.30

Le nombre de tweets de la part du parti Socialiste est en hausse par rapport à la précédente période étudiée tout comme le nombre de personne engagée. Après une hausse due aux attentats, on remarque clairement la période des fêtes.

Capture d’ecran 2016-01-26 à 14.08.03

Sans surprise, le sujet le plus discuté est Molenbeek. Cette ville bruxelloise a particulièrement occupé les discussions suite aux attentats. On retrouve également le Brusselslockdown et la cop21.  De même, on peut observer les différentes attaques envers le gouvernement via les hashtags nucléaires, MRNVA et jambon.

Capture d’ecran 2016-01-26 à 14.08.10

Dans les expressions, « l’hommage aux victimes » occupe une bonne place, signe d’un élément de langage « commun ». Le climat sécuritaire est également présent via « peur, sécurité, terrorisme ».

Capture d’ecran 2016-01-26 à 14.08.36

Laurette Onkelinx prend le leadership à Elio Di Rupo dans les mentions et Fadila Laanan, orpheline de son « poissongate » le quitte et retourne dans l’anonymat promotionnel qui est le sien, au contraire d’Emir Kir qui a su astucieusement communiquer autour du thème du terrorisme et la future Tour Astro à Saint-Josse.

Le Top tweet

Capture d’ecran 2016-01-26 à 14.09.31

Presque l’ensemble du top tweet est dédié aux attentats de Paris. Seul Bowie a réussi à contrer la vague terroriste.

Capture d’ecran 2016-01-26 à 14.10.30

Du côté des liens les plus partagés, on observe une recentralisation des liens partagés puisque presque tous les liens proviennent du site officiel du parti. La plupart de ceux-ci sont pour dénoncer le gouvernement, ce qui montre que plus que jamais, le PS est davantage dans l’attaque des politiques adverses que dans la promotion de ses propres actions.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.00.09

Le graphe des conversations montre une fois de plus que les discussions du Parti Socialistes sont géographiques : les Bruxellois entre eux sur la droite, les Wallons entre eux sur la gauche, les Européens en haut, et Elio Di Rupo et Onkelinx au milieu de tout ce beau monde. Une représentation conforme à la réalité ?

Le MR

Capture d’ecran 2016-01-27 à 08.45.21

Le MR va moins tweeter que le PS, et mènera une activité particulièrement présente durant les attentats de Paris pour lesquels Charles Michel a pu communiquer au nom du pays. Cela explique également la part des personnes engagées supérieures au PS. On a par exemple des retweets et mentions provenant de Morandini, France Info et consort.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 08.44.46

Dans les hashtags les plus utilisés, se retrouve notamment l’événement inaugural de l’année #MR2016, mais aussi des hashtags autour des attentats. A noter la présence de #DalsFinale puisque Charles Michel va commenter en direct l’émission de télé-crochet de TF1 pour soutenir Loïc Nottet.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 08.44.37

On retrouve comme au PS « l’hommage aux victimes », mais en ajoutant les « condoléances ». Encore une fois Loic Nottet est très représenté, signe que les loisirs passionneront toujours plus les foules que l’exercice politique.   Capture d’ecran 2016-01-27 à 08.44.20

Encore une fois, le trio est le même : Charles Michel, Didier Reynders et le compte officiel du parti. On voit encore une fois Loic Nottet s’intercaler à la 3e place. Assita Kanko confirme encore sa bonne présence sur le réseau social.

Le Top tweet

Capture d’ecran 2016-01-27 à 08.43.58

Aux 10 premières places, un seul homme : Charles Michel. Soit autour de Danse avec les Stars, soit autour de la question terroriste.

Dans les articles les plus tweetés par le parti, on retrouve surtout un appel à la sécurité où tout est fait pour montrer que l’on fait le maximum pour assurer celle-ci.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 08.43.04

Le graphe des mentions montre bien qu’il y a deux mondes au MR : Reynders et Charles Michel. Les autres s’amoncellent sans trop de structure et il est difficile d’identifier une segmentation autre que celle des deux hommes. A noter la présence du centre de crise.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.23.49

Le CDH

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.04.20

Heureusement qu’il y a les attentats pour le CDH puisque presque un tiers des tweets du parti ont été fait le jour de ceux-ci. Le reste du temps : c’est le désert. A noter d’ailleurs que ce pic est obtenu grâce à UN seul tweet.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.04.08

Logique donc de retrouver des hashtags autour des attentats. Le hashtag #lutgen est comme d’habitude un de plus utilisé puisque le président du parti s’évertue à fuir les réseaux sociaux, « perte de temps », selon lui. On retrouve sinon les cibles de la contestation : Marghem et le Galantgate.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.04.00

Dans les expressions, conseiller communal de Molenbeek ressort du fait d’un coup d’éclat de Lakhloufi Youssef. On le retrouve d’ailleurs dans les meilleures mentions, détrônant Catherine Fonck :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.03.44

30 % des mentions proviennent donc du conseiller communal qui fait un carton plein également dans le top tweet.

Top tweet :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.13.40

Dans les liens les plus partagés, on retrouve la COP21 et également les attaques contre le gouvernement avec une forte présence des sites Web des organisations.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.03.09

Les discussions autour du CDH montrent que chacun communique tranquillement dans son coin. Alors que l’un de ses membres rassemble un grand nombre de mentions, presque aucun membre du parti ne vient retweeter ou mentionner celui-ci. A l’image d’un parti sans structure sur Twitter.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.17.07

Ecolo

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.39.54

L’activité des écolos est toujours intensive, mais ne se transforme pas réellement en un engagement massif puisque seules 2880 personnes ont interagi avec les verts.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.37.53

Au niveau des hashtags, on retrouve The Voice Belgique, le nucléaire et le climat. Ecolo est donc parfaitement dans sa thématique.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.37.43

Sans surprise, les expressions les plus utilisées sont Cop21, climat et « écolo ». On note également la présence de Doel1 et tihange 2. Du côté du

Top tweet

On remarque une utilisation intelligente des images qui propulsent Jean-Marc Nollet et Zakia Khattabi aux premiers rangs. La Cop 21 est également présente.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.37.08

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.37.35

Dans les mentions, Jean-Marc Nollet mène largement devant Zakia Khattabi.

Dans les articles, même topo où l’on parle beaucoup de climat et d’énergie.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 09.36.09

Le graphe des mentions est plutôt bon, montrant une masse bien compacte et sa cheffe de file bien au centre. On observe cependant que Lamberts et Nollet touchent des publics propres à eux.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.35.43

  Defi

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.26.19

Au niveau de DÉFI, les discussions restent très « closes » puisque seuls 448 utilisateurs ont été touchés durant la période. Cela confirme le peu de capacité de l’ancien FDF à toucher en dehors de ses sympathisants.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.26.11

Dans les discussions, la NVA, la SNCB et les attentats de Paris occupent tous les débats. Tandis qu’au niveau des expressions, on retrouve le nouveau nom du parti défi au côté de la NVA.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.26.06

Dans le classement des mentions, c’est Hugues qui se paie le luxe de dépasser Olivier Maingain, même si les écarts en termes de part de voix sont aussi microscopiques que le nombre de personnes engagées autour du parti sur Twitter.
Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.25.58

Le Top tweet

Au niveau des meilleurs tweets, on retrouve bien entendu les attentats, mais aussi des critiques envers le MR et la NVA.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.25.32

Comme observé durant la dernière période, le FDF est très peu friand de liens en rapport avec l’actualité.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.24.57

Le graphe des membres de DÉFI montre que chacun des politiques a sa propre audience, mais que celle-ci n’est pas commune à chacun.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.50.58

PTB

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.44.15

Comme pour les écolos, le PTB est particulièrement actif sur Twitter, mais n’arrive pas à rassembler beaucoup d’utilisateurs de par leurs interactions.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.44.05

Les hashtags les plus utilisés sont des slogans, ce qui les différencie des différents partis. (Unis contre la haine, unis pour la paix, etc.)

Dans les expressions, les ténors du parti ressortent et l’on remarque une utilisation des deux langues. Les expressions sont également très internationales (Arabie Saoudite, Bamako, etc.)

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.43.53

Les plus mentionnés restent les mêmes :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.43.41

Tandis que les articles les plus tweetés sont ceux du VIF et du PTB :

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.43.19

Les conversations sont très concentrées et on partage généralement son audience entre les différents politiques, ce qui montre qu’il y a une certaine cohésion, mais aussi que c’est un vase clos.

Capture d’ecran 2016-01-27 à 10.56.33

Voilà qui est tout ! A dans 3 mois.